samedi 3 septembre 2011

Dane Hooker

Surnom: Danny the Hook, Beau Verrat, Slashface, "Gory" Goret, Tronche de Lard.

Taille: 6 pieds 6.

Poids: 5000 livres.

Age: 47 ans.

Lieu de naissance: Austin (Texas) États-Unis.

Prises favorites: La savate du sanglier, le crochet du boucher, la porcherie sans retour.

Titres de championnats et distinction: Figure sur la liste des criminels dangereux de plus de 142 pays, champion de bras de fer et de bagarre à la cafétéria dans plus de 37 prisons, Champion poids lourd de la M.O.N.S.S.S.E, une ligue de lutte rivale de la M.O.S.S.E.U.L du centre des États-Unis désormais bannie.

Crimes commis: Cannibalisme, massacre à la tronçonneuse, massacre à la perceuse industrielle, massacre au four à micro-ondes.

Aime: Les romans d'aventures avec des histoires de cannibale des mers du sud, sa collection de squelettes, sa maman.

Déteste: Les policiers, les gardiens de cimetières, les détectives, le grand gardien costaud de l'aile B de l'institut psychiatrique, la matraque électrique du grand gardien costaud de l'aile B de l'institut psychiatrique.

Citation: "Ma maman aimerais que je m'excuse pour ce je me prépare à te faire..."

3 commentaires:

qosmiq a dit…

Charles, je dois te le dire, le concept du cochon pas de groin que tu as développé, c'est une réussite totale!
Je m'incline bien bas.

qosmiq a dit…

Les americains ont souvent mal écrit son nom: Bo Verra au lieu de Beau verrat.
Mais je crois qu'on l'a aussi surnommé "Lard Ass" en Pennsylvanie.

Bonhomme a dit…

En effet, plusieurs aréna démoli dans l’état de Pennsylvanie le prouvent!

Autrement le concept du cochon avec le groin arraché est née dans Monstropomorphia, une série d'impression / cartes de bio de monstres anthropomorphique inspiré des grands thèmes et archétypes du cinéma d'épouvante que j'avais fait avec maistre Henbé.

Dane Hooker (un anagramme de Kane Hooder, un des interprète de Jason Voorhees cela dit) était mon itération du tueur Hillbilly / boucher péquenaud a la Leatherface de Texas Chainsaw Massacre.

Les M.O.S.S.E.U.L. me permettent de remettre en scène beaucoup de personnages comme ça!