vendredi 12 mars 2010

Serena la ronde; une belle grosse sirène se baigant toute nue


Une belle naïade bien ronde se baignant nue avec les cheveux défaits. Une belle courbe dans le queue, ses lèvres pulpeuses qui font la moue et les mains posé sur le haut de sa généreuse poitrine.

J'ai finalement donné un nom à cette sirène rebondie sois Serena la ronde, nommé d'après une des filles du peintre Belge Pierre Paul Rubens et la proximité entre Serena et sirène. Auparavent je l'avais simplement nommé la sirène des îles Rubens, et on peux la voir sous le libellé sirènes avec d'autres beautés aquatiques.

Illustration dessiné lors de la convention Furnal Equinox de Toronto.

1 commentaire:

qosmiq a dit…

Content de voir cette série se poursuivre. Ca faisait longtemps!
merci!