vendredi 22 février 2008

Daena et Attar

On peut dire ce qu’on veut du remake de La Planète des Singes de Tim Burton, mais la ligne de figurines en plastique qui en a résulté est assez amusante. C’est plein de bonnes choses : des gorilles en armures, des astronautes, des singes de l’espace et des filles des cavernes en bikini de fourrure...

Voila donc Daena (Estella Warren) et Attar (Michael Clark Duncan), en direct du prestigieux studio de photographie Bonhomme / Divan de son salon et des éclairages Photoshop.

1 commentaire:

Tinky a dit…

Bonsoir, Bonhomme !
Le roman de Pierre Boulle, à l'origine du film et de la série des années 70 et de celui de Tim Burton, posait, comme les Animaux Dénaturés de Vercors, le problème de la définition de l'humain par rapport à l'animal et de ce qui se passerait si on inversait les points de vue. Les Américains y ont ajouté une allégorie sur l'évolution et peut-être aussi une protestation contre le créationnisme tellement à la mode chez vos voisins du sud.... Quand on pense qu'ils ont marché sur la Lune, avec des idées aussi rétrogrades, on se demande comment ils ont pu y parvenir ! Peut-être était-ce pour voir si la Terre était plate, qu'ils sont montés si haut ??? Ou bien parce qu'ils cherchaient Dieu ? C'est à croire ! Mais les films et remakes tirés de l'œuvre de Pierre Boulle, je les aime bien, même si l'œuvre originale est, comme toujours, rarement respectée, ce qui est quand même bien agaçant !
En tout cas, elles sont sympas, ces figurines. Moi, j'ai juste Darth Maul et Qui-Gon-Jin ! Voilà ce que c'est quand on n'a que 12 mètres carrés pour vivre, on n'a de la place pour rien !!! Mais j'avoue que je suis tout aussi geek que vous, les gars !!!
tinky, amusée.